Tony Blair en RDC avec Félix Tshisekedi ? Et le Diable en personne piétina en RDC.


Tony fut le Premier Ministre Britannique entre 1997 et 2007.
Il a joué un rôle important dans la diplomatie en Afrique où il est joue informellement le rôle comme Conseiller de plusieurs ancien et actuels Chef d’Etats dont Mouhamar Ghaddafi(Lybie), Paul Kagame depuis 2008 qui recommanda à Faure Gnassingbé (Togo),alpha Condé(Guinée) , Georges Weah(Libéria), Macky Sall(Sénégal), Yuweri Museveni, etc
Il est surnommé l’homme qui murmure aux oreilles de Chef d’Etats par le journal AfricaReport.
Quelques Président se sont vu déchu et assassiné une fois durs avec lui comme Mouhamar Ghaddafi de la Lybie,etc
Aujourd’hui en RDC avec l’actuel Président Félix Tshisekedi, l’ancien Premier Ministre Britannique joue un rôle important dans la diplomatie et la sécurité des Président dont sa collaboration avec le Service Renseignement Américain et Britannique.
Il joue également le rôle de consultant économique avec son organisation Tony Blair Incorporatelation TBI, qui a comme partenaire Bill& Melinda Gate Foundation Rockffeller, USAID, UBS Optimus de la Suisse, Microsoft des grandes entreprises qui sont d’ailleurs accusés de participer dans l’exploitation de minirais de sang en Rdc.
Il a envoyé son équipe TBI, qui est intéressé par l’exploitation du barrage Inga 3 dont ses relations avec le Célèbre Milliardaire Australien Andrew Forrest qui a séjourné récemment à Goma lors de l’arrivée de Felix Tshisekedi pour compatir avec les sinistre en Juin dernier 2021 où le Chef de l’Etat a montré son appréciation vis-à-vis de la proposition du Patron Forestescue Metals Group spécialisé dans l’exploitation et la transformation du fer.
Le Vieux à cheveux gris semble s’intéresser sur la politique et l’économie en jouant le rôle intermédiaire des Grandes puissances économiques qui jouissant de la richesse du Congo tout en laissant l’économie locale.

Pourquoi avoir Tony Blair comme partenaire les Entreprises qui sont impliqué dans les activités des groupes armé s en RDC?

Dans des rapports sur les minerais de Sang, Microsoft et Bill &Melinda Gatescoopération malgré la promulgation d’une nouvelle sur l’exploitation minière en Rdc.
Rappelons avec l’envahissement de Rebelles du Mouvement du 23 Mars M23 Tony Blair a joué le rôle du porte-parole pour convaincre la Communauté Internationale que le Rwanda n’y étais pas impliqué ce qui est vraiment faux sur la réalité qu’a vécu la population population de Goma quand les rebelles provenaient de la frontière rwandaise et se refugiaient vers l’ouganda après leur échec par l’armée congolaise.

Le Président Paul Kagame et Yuweri Museveni ont-il des troupes en Rdc?
Plusieurs sources confirment la présence des troupes Ougandaises et Rwandaises sur le territoire congolaise pour contrôler le minerai et avoir un oeil sur le pouvoir en place, Tony Blair joue un rôle pour protéger ses adeptes de crimes et faire passer inaperçus les crimes de guerre à l’Est du pays tout en justifiant la non-implication de ces deux alliés dans les exactions.

Tout en faisant de ses alliés, les producteurs officiellement reconnus qui acheminent le coltan vers l’Asie du Sud-Est dont la Malaisie, la Chine et de l’or vers les Émirats-arabes-Unis et d’autres pays en passant par la route pour être emballés par les voisins de la RDC avec étiquettes officielles comme producteurs sans même citer le pays de provenance où le sang a coulé ensuite pour être acheminés vers les ports de Dar-Es-Salaam en Tanzanie et Mombasa au Kenya.
Tony Blair semble s’intéresser uniquement sur les potentiels naturels que regorge la République Démocratique du Congo d’où en 1997, une fois Premier Ministre avait exigé le feu Président Mzee Laurent-Desiré Kabila de céder des concession minière à l’ouganda et le Rwanda qui travaillent au compte des Grandes puissances y compris les grandes entreprises ci-hautes cité dans le rapport de Minerais de Sang. C’est ainsi que le feu Laurent-Desiré Kabila fut assassiné en 17 janvier 2001 en complicité avec les armées voisines.

Que vient faire le Diable en personne?


Comme on l’a dit Tony Blair est l’homme qui murmure aux oreilles des Presidents africains et il est venu voir le Président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi pour parler affaires, ce qui justifie son équipe qui était précédemment en 2020 à Kinshasa pour parler sur les projets d’infrastructures et développement sans oublier que cela est lié à la diplomatie pour ne pas dire la politique d’où le résultats du Contrat entre Andrew Forest et Félix Tshisekedi sur le projet Inga 3, ce qui interesse l’ancien Premier Ministre Britannique.
Peut-on dire que la stabilité d’un Chef d’Etat africain dépend de sa coopération avec Tony Blair ?
D’une part oui avec la Mort de Mzee Laurent-Desire Kabila qui refusa de coopérer et d’autres par la chute de Mouhamar Ghaddafi de la Lybie qui semblait réveiller la conscience africaine sur l’avenir des États-Unis d’Afrique pour contraindre les intérêts occidentaux.
La République Démocratique du Congo a encore un morceau du tant qu’elle continuera à compter sur les assistance de la Banque Mondiale et la FMI qui ne fait que donne des miettes et gagnent comme en lotto plusieurs milliards de dollars annuellement.

L’arrivée de Tony Blair en RDC n’est pas un bon signe mais plutôt le début du commence des troubles avec le pouvoir en place.

Guylain Balume

Laisser un commentaire

Fermer le menu